Fumigène

La recherche de fuite par injection de fumignène permet de vérifier l’intégrité des toitures terrasses dont la membrane étanche n’est pas collée ou soudée au support isolant. Le procédé utilise un surpresseur qui insuffle, de manière contrôlée, un mélange d’air et de fumée sous la membrane d’étanchéité en bitume ou en PVC. Une légère surpression se créee sous l’ensemble du revêtement du toit, de façon à provoquer une fuite du mélange fumigène visible à l’oeil nu à l’endroit même du défaut d’étanchéité. L’emploi de ce système n’est possible que si la conception d’origine du toit permet la circulation de l’air sous la membrane d’étanchéité posée librement sur l’isolation.

Cette technique a pour avantage de contrôler l’étanchéité des parties courantes et des relevés, de détecter les défauts au niveau des émergences et des encastrements mais aussi de constater visuellement les fuites et de prendre des photos.